Engagement public pour l’égalité salariale

Égalité salariale

?? Randstad signe un quatrième accord sur l’égalité professionnelle

Alors que le groupe Randstad vient de signer son quatrième accord sur l’égalité́ professionnelle, les mesures prises par la direction ces dernières années au sein du groupe ont permis de supprimer, ou presque, les écarts de salaire injustifiés entre les femmes et les hommes.

Les leviers : une impulsion forte de la direction, un pilotage volontariste et constant, des outils comme les indicateurs d’égalité́ professionnelle, et enfin, des processus RH qui vont au-delà̀ de ce que la loi impose, comme par exemple l’augmentation systématique des personnes en congé parental.

L’ambition de Randstad demeure toutefois d’atteindre l’égalité́ salariale réelle – soit 0 % d’écart injustifié́.

Pour y parvenir, Randstad entend maintenir ses efforts, qui se traduisent par exemple par l’existence d’une enveloppe budgétaire consacrée exclusivement à la neutralisation des éventuelles différences de rémunération non justifiées entre les femmes et les hommes.

?? Hays s’engage !

Durant la grossesse :

  • Les absences sont autorisées pour les examens de grossesse pour le ou la conjoint(e).
  • Les horaires sont aménagés à partir du 3ème mois de grossesse (arriver trente minutes plus tard ou partir trente minutes plus tôt).
  • Le télétravail est facilité à partir du cinquième mois de grossesse à hauteur d’un jour par semaine.

Au retour du congé maternité :

  • La semaine de reprise, les horaires sont plus souples : 9H-16H, 10H-17H ou 11H-18H au lieu de 9H-18H afin de permettre un retour progressif.

La rémunération est composée d’un fixe et d’un variable. A ce retour, il est garanti de conserver ce minimum : soit en totalité sur trois mois (calcul réalisé sur une moyenne des douze derniers mois), soit pour moitié sur six mois.

?? Le Conseil d’Etat signataire des chartes de l’égalité salariale et de la diversité au travail

Les signatures de ces deux chartes à portée symbolique sont partie intégrante des mesures du plan d’action pour l’égalité du Bureau de l’égalité du canton de Genève (BPEV), et affirment publiquement la volonté de l’Etat de Genève, en qualité d’Etat employeur, de s’engager pleinement en matière d’égalité entre femmes et hommes, mais aussi de promotion de la diversité au sein de ses équipes. Les signatures de ces chartes s’adressent tant au personnel de l’Etat de Genève qu’à la population en général.
La Charte de l’égalité salariale a été signée par le Conseil d’Etat le 6 septembre 2016.
La Charte de la diversité a été signée par le Conseil d’Etat le 28 février 2018.

Deux plateformes à disposition de toute entreprise, institution ou organisation désireuse de promouvoir l’égalité et la diversité dans les faits, quelle que soit sa taille, son secteur d’activité ou sa raison sociale.


En Suisse – Genève
Égalité : au travail !

www.egaliteautravail.com


En France – Franche-Comté
Égalité et mixité en entreprise

www.ideme.org